Introduction

Le contenu du Projet Indigo est vaste et complexe. Le temps de construire tous les points peut prendre plusieurs années et nous voulons montrer que la voie choisie est la bonne par des actions et des plus petits projets. Le programme Changer 2 Vies (C2V) a donc pour but de réaliser à une échelle plus petite l’ensemble de la sphère Indigo en ciblant seulement les personnes en situation de précarité. Si nous avons l’ambition de construire une nouvelle société, c’est l’occasion d’amener avec nous tous ceux que la société actuelle a mis de côté. Le programme Changer 2 Vies est le laboratoire du Projet Indigo. Il représente un gros challenge puisqu’il s’attaque à un problème fondamentalement insoluble dans cette société depuis des millénaires : celui des sans domicile fixe. Cependant, le Projet Indigo va utiliser cette vision d’un autre monde pour résoudre ce problème. Nous allons prouver que les valeurs de respect, de fraternité, de partage, de collaboration et d’écoute peuvent réellement résoudre profondément tous les problèmes de cette société. C’est en changeant la vie de quelqu’un que l’on change sa propre vie. Changer 2 Vies.

Objectifs

Nous souhaitons réduire considérablement le nombre de SDF en France. Ces personnes sont compétentes et ont simplement besoin d’un petit coup de pouce pour se relancer dans une nouvelle société ! Nous voulons aider à la sensibilisation et favoriser l’entraide en utilisant la technologie à des fins humanitaires, sociales et sociétales.

Nous visons à nous implémenter dans toutes les villes où un groupe de bénévoles souhaite créer la même synergie. La plateforme doit être facile d’accès et permettre de facilement créer la même chose dans sa propre ville. Ainsi le réseau solidaire Indigo prouvera qu’il est possible de résoudre des problèmes avec des actions bienveillantes issues de citoyens motivés.

S’ouvrir à l’autre est la solution et le programme Changer 2 Vies a pour objectif de le prouver.

Contenu

Concrètement, le programme Changer 2 Vies est une plateforme collaborative qui regroupe les associations, les commerçants, les entreprises et les particuliers qui souhaitent œuvrer pour la solidarité envers les personnes les plus démunies. Ce n’est pas tout. C2V utilisera aussi un nouveau système de paiement alternatif qui permettra aux dons d’être utilisés sur une étape de changement bien spécifique du SDF. Nous sommes contre l’assistanat, c’est pourquoi une fiche de contact sera remplie pour chaque personne aidée de manière à s’assurer de sa bonne volonté à vouloir changer de vie. Ceci dit, nous n’exclurons jamais un SDF en réel besoin malgré un manque de motivation à vouloir s’en sortir. Les internautes décideront !

Dès la fiche de présentation du SDF créée, nous la posterons sur la plateforme avec toutes les étapes dont il a besoin pour s’en sortir avec la somme demandée et les acteurs (associations, entreprises, particuliers) qui répondront présents pour l’aider ! Les internautes verront les étapes et pourront participer financièrement à l’une des étapes en créditant le bracelet (nouveau moyen de paiement) pour une étape précise.

Notre réseau sera muni gratuitement du nouveau terminal de paiement pour permettre au SDF de payer cette étape avec l’argent des donateurs. Aucune possibilité pour le SDF d’utiliser cet argent pour acheter de l’alcool ou des cigarettes. Dès qu’une étape est finie, automatiquement la suivante s’active. Petit à petit, et suivant la rapidité d’exécution des différents acteurs (SDF, associations, entreprises, commerçants, particuliers), un SDF pourrait en quelques semaines changer complètement de vie !

Note : Le développement du nouveau moyen de paiement se fait en parallèle du Projet Indigo dans le cadre d’une création d’entreprise. Plus de 115 000 € ont été dédiés pour développer la solution. Nous sommes en collaboration avec des laboratoires de recherche.

C2V blanc

Avantages pour les acteurs

L’avantage pour l’ensemble des protagonistes se situe au niveau du cœur : c’est le mérite du résultat d’un travail collaboratif qui a permis de sortir un(e) ami(e) de la rue par un simple petit geste.

Pour les commerçants et entreprises :

  • Ils obtiendront un label Indigo (solidaire). Une communauté Indigo solidaire dans chaque ville permettra de surligner l’implication sociétale de ces acteurs.
  • Des clients supplémentaires.
  • Un soutien si nécessaire de la communauté.

Pour les associations :

  • Un poste de recettes (de dons) supplémentaire.
  • Un accomplissement bénévole structurel pour les démunis.
  • Une visibilité accrue de leurs actions.
  • Un potentiel de recrutement de bénévoles supplémentaires.

Pour les particuliers :

  • Le pouvoir financier de changer concrètement la vie de quelqu’un.
  • Des réductions ou promotions chez les commerçants et entreprises partenaires.
  • Des possibilités d’actions solidaires concrètes.
  • Une ouverture vers les autres qui tend au changement de la société.

Pour le Projet Indigo :

  • Une preuve de notre volonté à changer la société.
  • Un laboratoire d’études pour les autres projets.
  • Le commencement d’une grande aventure solidaire.
  • Une source financière.
  • L’intégration de ce nouveau moyen de paiement.
  • Le commencement de l’alimentation de la boucle solidaire.

(Conclusion après deux jours passés dans la Jungle à Calais pour rencontrer les associations et les réfugiés)

DSC_0014

Voici une vue de la tente des réfugiés Syriens que j’ai rencontré. J’ai demandé leur autorisation et j’ai bien fait attention que d’autres réfugiés ne me voient pas … Par respect pour eux.

 

La situation est vraiment compliquée… Les émotions partagées entre sentiment d’impuissance et révolte intérieur.

Des gens peuvent oublier toute morale pour atteindre leurs objectifs comme des personnes utilisent la morale pour obtenir par manipulation ce qu’ils veulent, de manière inconsciente majoritairement. Ces derniers ont cette profonde bienveillance, mais cette situation précaire est intenable et les force à agir de la sorte.

Toilettes

Quelques dizaines de toilettes pour 6000 personnes. Ca donne ça.

 

Ce qui est étrange, c’est que je ne parle pas simplement des réfugiés, je parle aussi et surtout des forces de l’ordre présente sur place. Car contrairement aux réfugiés, les militaires ou la police n’ont jamais vécu dans ces conditions et pourtant, ils agissent inhumamainement contre les réfugiés, sans pitié, sans compassion et sans intelligence. J’ai eu cette impression qu’ils n’ont jamais eu de morale alors que d’autres l’ont simplement perdues par nécessité.

Dernier point. Les équipes associatives sur place font un travail exceptionnel. Je sais que personnellement je n’arriverais pas à fournir cette énergie. Leur coeur est robuste et pourtant se brise chaque jour dans l’annonce de la mort d’un réfugié qu’ils côtoyaient ou lorsque l’un d’entre eux est arrivé à passer: mélange de joie pour l’autre avec tristesse de la relation perdue. Ces français qui apportent leur aide, connaissent réellement la situation puisqu’ils l’affrontent de plein fouet chaque jour. Donc ils savent les abus et violences des forces de l’ordre comme ceux de certains réfugiés. Mais fondamentalement, ils savent faire la part des choses de ce qui est juste et de ce qui est mauvais. Quand un policier raquette un réfugié de son téléphone en lui disant, si tu veux un téléphone retourne dans ton pays. Ou quand un réfugié gaspille de la nourriture pour s’indigner d’avoir qu’un repas par jour pour vivre. Ou quand plusieurs millions d’euros est dépensés pour ériger des kilomètres et des kilomètres de barbelés avec des crs chaque 500 m. Ou quand un réfugié dépense toutes ces économies pour atteindre son objectif et qu’il se fait voler par les passeurs…

Saleté

Pourquoi est-ce aussi sale ? Il existe des quartiers propres dans la jungle. Elles concernent les réfugiés qui ont eu droit à l’asile mais que le gouvernement n’héberge pas – ils sont là pour plusieurs mois, donc ils font attention. Sur cette photo, c’est sale parce que les habitants de ce quartier ne pensent pas rester sur place. Chaque soir ils essayent, ils essayent de passer.

 

Clairement la débilité humaine est partout, après ce que j’ai vu et ressenti, le racisme est justifié à une seule condition: le manque d’intelligence émotionnelle. Et ça malheureusement, il n’est pas donné à tout le monde, il faut un effort sur soi: combattre la haine. Car si on n’éprouve pas de compassion ou d’empathie pour les réfugiés, la seule solution d’éviter la haine, c’est de réfléchir sans celle-ci pour se rendre compte avec raison que ce qu’il se passe en France est inacceptable et indigne d’un français.

Ma conclusion est donc pessimiste. Pourtant je garde espoir dans tous les gens qui se taisent mais qui pourtant pensent pareil que moi. Nous sommes plus nombreux que les personnes haineuses, qu’ils soient réfugiés ou français, ou policiers. Sauf que nous taisons notre voix. Quand allons nous crier haut et fort: stop à tout ça !

Cette spirale de haine nous entraîne au fond, mais au fond, nous voulons aimer. L’espoir sera notre pied d’appui pour remonter. Je l’espère.

Selfie

Le sourire à droite de « Tiger » nous prouve que les réfugiés sont des Hommes qui essayent de garder le sourire et l’espoir de changer de vie. Son histoire est vraiment horrible, elle est terrible, elle est choquante. Puis, il arrive en France pour vivre dans la jungle… et il sourit. Et moi, le soir même j’en ai pleuré.